AROMATHÉRAPIE

 

                Pour l'anecdote, il est bon de souligner qu'il y a 40.000 ans, les peuplades Aborigènes d'Australie, utilisaient la Mélaleuque à feuilles alternes pour s'adapter aux conditions de vie. Plus près de nous, si l'on peut dire, soit 7.000 ans en arrière quand même, les eaux aromatiques étaient déjà connues et très utilisées ; c'est ce qu'on appelle aujourd'hui les "hydrolats aromatiques".

            Je n'oublierai pas de narrer l'anecdote à propos des voleurs ! À l'époque, au XVè siècle je crois, durant les épidémies de peste, ils avaient fabriqué un "vinaigre" composé entre autre de Girofle, Cannelle de Ceylan, Lavande aspic, Menthe poivrée, etc... Ils s'enduisaient le corps de ce mélange, pour aller détrousser leurs concitoyens atteints de la peste !


              Dans la pratique quotidienne, c'est évident, je ne fais pas étalage de ce que je suis en train d'apprendre ! Mes patients n'ont rien à faire des différentes étapes dans l'élaboration d'une huile essentielle. Seul le résultat compte et elles ont raison !

           Pour les obtenir ces résultats précisément, j'élabore personnellement mes propres synergies. En fonction du terrain thérapeutique, l'assemblage des meilleures huiles permet de réduire considérablement les dysfonctionnements. Le lymphatique, la cellulite, la respiration, la circulation, l'appareil digestif, sont les axes principaux sur lesquels mes synergies apportent le plus de satisfactions.

           Le choix de ces huiles est prépondérant. Le marché actuel, est envahit de charlatans, qui trafiquent les huiles pures pour arrondir leurs bénéfices. En éliminant des huiles, les molécules les plus recherchées, et en les remplaçant par d'autres chimiques, ils fabriquent des huiles qu'on appelle "reconstituées". Qui, en plus d'une arnaque scandaleuse, mettent en péril la santé des utilisateurs.

          Les huiles, sont répertoriées en familles, que l'on appelle CHÉMOTYPES. Elles seules, peuvent bénéficier de la mention " 100% PURES ET NATURELLES " ce qui garantit : l'origine botanique, le lieu de culture, l'extraction, la distillation, et bien entendu, la commercialisation. Il faut savoir que sur l'étiquette, doivent figurer OBLIGATOIREMENT : Le nom de la plante, son nom en latin, le pays d'origine, la partie de la plante d'où est extraite l'huile, ainsi que le nom du laboratoire.

         Les Chémotypes, sont déterminés en fonction des analyses effectuées, qui portent le nom d'AROMATOGRAMME. L'analyse des huiles par GC/MS, s'effectue en deux phases : CHROMATOGRAPHIE en phase gazeuse, et la SPECTROMÉTRIE de masse. Chaque lot est numéroté et rigoureusement analysé avant sa commercialisation. Voici, à titre indicatif, l'analyse de l'huile essentielle de Genévrier de Virginie :

PROFIL  CHROMATOGRAPHIQUE


Voici ma réserve personnelle d'Huiles Essentielles :

RÉSERVE  HUILES

            Il est important également, de connaître les inconvénients occasionnés par certaines huiles qui peuvent être : DERMOCAUSTIQUES (Cannelle, Girofle, Origan d'Espagne, Serpolet etc.), NEUROTOXIQUES (Armoise, Cyprès de l'Arizona, la Lavande stoechade, Menthe pouliot etc.), PHOTOSENSIBILISANTES (Bergamote zeste, Bigarade zeste, Citron zeste, Lavande officinale etc.).


PHOTOS DE QUELQUES PLANTES


 

             Les vertus thérapeutiques sont primordiales. En fonction de leurs structures moléculaires, les huiles n'agissent pas de la même manière sur les maladies ou les dysfonctionnements. Si vous mettez une huile de Basilic, avec une de Cèdre de l'Atlantique par exemple, n'espérez pas guérir votre grippe ! Pour ma part, j'associerai, entre autre, des Eucalyptus (officinal et smithii), avec du Girofle, du Bois de Rose etc.. ( je garde mes secrets...)

             Certaines plantes, donc avec elles les huiles essentielles qui en sont extraites, ont aussi une Polarité Yin ou Yang ! Si vous badigeonnez le corps d'une personne tendue ou excitée avec des huiles Yang... mieux vaut prévoir une issue de secours ! De même pour une personne apathique ou névrosée, qui serait couverte avec des huiles Yin ! Pour avoir la paix, vous aurez la paix en effet ! L'effet dynamisant ou calmant n'est donc pas à négliger !

           Voilà comment, en tenant compte de tous ces paramètres fondamentaux, je parviens à élaborer des synergies qui répondent totalement aux besoins de mes patients. D'autant plus que depuis peu, je personnalise les synergies avec mon pendule. Comme je le préciserai dans le chapitre de la radiesthésie, en fonction des appareils ou fonctions qui sont perturbés, je détermine pour chaque patient le contenu et le pourcentage d'huiles essentielles dont il a besoin.

Mon Parcours

Le Corps Humain  /  Les Massages  /  Le Magnétisme  /  L'Aromathérapie

La Radiesthésie  /  Les Énergies  /  La Santé  /  Le Taoïsme

Soyons Zen  /  Lexique  /  Autres Techniques

PLAN DU SITE