12/04/2001

            Une sombre histoire d'accident de la route, qui a coûté la vie à Dominique, jeune homme de 24 ans... Le drame, c'est qu'après sa mort, il paye le prix des injustices, qui cherchent à le rendre coupable... Ce témoignage, c'est le cri de désespoir de la famille de Dominique, qui se bat depuis bientôt 4 ans pour faire éclater la vérité... Depuis 1998 que nous avons ouvert notre site, il nous a été donné de recevoir des centaines de messages. Les uns agréables, les autres plus sarcastiques, voire caustiques, mais jamais, aucun ne nous a marqués comme celui reçu le 14 Mars dernier. Ne voulant pas dévoiler l'identité de son auteur ( l'affaire étant encore en instruction ), je vous le fait découvrir :

    "" Bonsoir Monsieur,

    Je viens de lire votre page, et elle me donne beaucoup de courage, le courage de dire et la volonté de faire.
    C'était le jour de Noël, il était parti heureux avec son ami d'enfance faire un tour après le repas, nous ne les avons jamais revus, tués par un fou du volant bien protégé, ( petit fils de commissaire ) il les a percutés de plein fouet en choc latéral ; décédés tous les deux.

     Alors le parcours du combattant : classement sans suite et notre fils fut accusé d'être le conducteur. Il était étudiant en architecture, il était motard et n'avait que ce permis, de nom étranger, il n'était pas de la fourmilière. ALORS IL FUT UN COUPABLE IDÉAL.
   
Il a été accusé de conduire la voiture de son ami, qui a été éjecté de son véhicule, et qui n'avait pas mis sa ceinture. Notre fils fut retrouvé attaché à la place du passager, la seule ceinture qui fut coupée par le SAMU pour désincarcérer notre fils et celle du passager.

   Les gendarmes feront un vrai FAUX P.V CLASSEMENT SANS SUITE, NON LIEU, MAIS AVEC UN AVOCAT TRÈS MÉDIATIQUE DE MARSEILLE. MIRACLE...

    Nous voulons savoir comment est mort notre fils, nous voulons savoir pourquoi l'avoir accusé à tort, nous voulons savoir .."""

            C'était le 25 Décembre 1997, dans la banlieue de Dijon (France). Le jeune Dominique avait rendez-vous avec son destin. Venu passer les fêtes chez ses parents, il a été tué alors qu'il se baladait en voiture, avec son ami d'enfance. Dans cette région qu'il aimait tant, berceau de son enfance, alors qu'il avait tout pour être heureux soudain ce fut le drame. En quelques petites secondes, les abords de ce charmant petit village allaient devenir le théâtre d'une dramatique collision :

            Pour résumer l'énorme dossier que ses parents m'ont envoyé, je vais tenter de transcrire le déroulement de ce qui, au demeurant, n'aurait pu être qu'un sombre, mais banal accident de la route. Dominique était le passager, puisqu'il n'avait pas son permis de voiture. Il fut désincarcéré, bien attaché sur son siège ; les secouristes devront même couper la ceinture. Le conducteur, son ami, se trouvait à l'extérieur du véhicule. Ce qui signifie avant tout, que cette dernière était à l'arrêt. Le chauffeur de la voiture tamponneuse, visiblement ivre au moment du choc, ( Noël oblige ), est venu percuter l'auto dans laquelle se trouvait le pauvre Dominique. A en juger l'état des deux voitures, l'impact a été d'une violence extrême :

 

 

            Pas assez de perdre leur fils chéri, les parents de Dominique mènent un combat des plus sordides depuis l'accident. Le conducteur responsable en effet, bien que gravement blessé lors de l'accident, est toujours vivant. Bénéficiant de tous les appuis possibles, il a été considéré comme victime. C'est en tout cas ce que l'un des quotidiens locaux prétendait au lendemain du drame. Les constats de gendarmerie, des services de secours, des témoins, tous sans exception, ont été truqués et falsifiés, pour protéger le chauffard. Il faut dire que sa famille est "honorablement connue" dans la région : officiers de gendarmerie, élus politiques etc... Il fallait donc bien s'arranger pour faire porter le chapeau à un humble fils d'ouvrier, qui plus est de descendance étrangère. Les parents de Dominique ne baissèrent pas les bras pour autant, voulant à tout prix que la justice soit enfin rendue. Comme me l'explique la maman du défunt, il s'agit bel et bien d'une mafia ; je cite un court extrait d'un de ses messages daté du 16 Mars :

    "" CETTE MAFIA DE LA ROUTE QUI CONSISTE À ACCUSER UN PASSAGER  D'ÊTRE LE CONDUCTEUR PARCE QU'IL N'AVAIT QUE LE PERMIS MOTO, ET PARCE QUE L'ASSASSIN EST BIEN PROTÉGÉ ! SANS NOTRE COMBAT, SANS NOTRE ACHARNEMENT À VOULOIR SAUVER CE QUI RESTAIT DE NOTRE FILS : " SON HONNEUR ", IL SERAIT TOUJOURS ACCUSÉ D'AVOIR TUÉ SON MEILLEUR AMI D'ENFANCE ...

    ... Quant à l'assassin qui les a tués il est très protégé. Il était en arrêt accident le soir du drame ; de plus, il a eu sa prise de sang pour recherche d'alcoolémie 4 h et demie après injection de plasma...... plus de trace d'alcool......Voitures envoyées à la casse un dimanche matin, alors que nous avions demandé par un huissier de  justice (envoyé par nous au tribunal ) de les mettre sous séquestre. Aujourd'hui cet assassin jouit d'une vie normale, alors qu'il a envoyé deux jeunes au cimetière. Comme vous le faites remarquer dans vos écritures, à Dijon aussi c'est LA MAFIA ! Il y a beaucoup de vieilles familles qui détiennent les postes clés : dans la Justice, la politique, et le crime... ET LES ASSURANCES ""...

            En dépit des expertises, ayant conduit le tribunal compétent à admettre les faux en écriture, et à prononcer les conclusions inhérentes, l'affaire "suit son cours" sans plus de précipitation. La lutte menée pour le rétablissement de la vérité, ne fera certes pas revenir Dominique. Toutefois, les lacunes qui l'ont accusé et couvert sa famille de honte, mériteraient d'être mises au grand jour. Ne serait-ce que pour qu'il puisse être réhabilité dans sa dignité ! Hélas, le combat est loin d'être gagné puisque aujourd'hui encore, les rapports d'experts cherchent à tout prix à culpabiliser Dominique. Cet acharnement est tout simplement scandaleux.

            Ce qui est vraiment sinistre et odieux dans cette affaire, c'est de voir à quel point des êtres humains peuvent se comporter d'une manière aussi abjecte. Pour ne pas risquer de ternir " l'image de leur réputation ", les magouilleurs infâmes n'ont pas hésité à manipuler les témoins, autant que les secouristes. Que dire des "experts" désignés par la justice ??? Grâce à l'acharnement des Parents de Dominique, (les parents de son ami n'ont pas voulu lever le petit doigt), la justice est enfin parvenue à admettre la vérité. Les écrits émanant du Procureur du Tribunal en attestent. Mais alors, pourquoi est-ce que le silence et le mystère perdurent ? Pourquoi les médias, d'habitude si friands de ce genre d'injustice, se montrent aussi peu motivés pour clamer l'innocence de Dominique ?

            Ne serait-ce pas pour éviter à la famille du conducteur assassin, d'être obligée de rembourser les dédommagements perçus ? Par contre, personne ne bouge en faveur de la famille de Dominique, qui doit assumer tous les frais !!! Je dois malheureusement, me contenter d'exposer cette triste histoire sur la page des récits. Mais si rien ne bouge, et avec l'accord des Parents de Dominique, là, je n'hésiterai pas une seconde ; et le ton sera autrement plus caustique dans un Dossier Brûlant, où les noms des familles seront publiés.

           

Accueil  /  15 Jours de Jeune  /  Abracadabrante  /  Amour

Baron et Zorro  /  Belle Femme  /  Bonne Personne  /  Bonne Journée

Changement D'heure  /  Défunt Accusé  /  Espoir  /  Fleming

Gaël  /  Lapis Angularis  /  Les 3 Portes  /  Les Yeux de L'Âme

Lettre Jésus  /  Malade à 14ans  /  Maman  /  Mélody

Oiseaux du Ciel  /  Organiser sa Vie  /  Parabole des Papillons

Petite Fable  /  Positivisme  /  Revivre ma Vie

Rose Blanche  /  Tsunami  /  Virus Constructeur

AUTRES DOSSIERS

PLAN DU SITE