de Reniers (Belgique)

17/07/1999

            Quand j'ai reçu ce témoignage, je l'ai trouvé vraiment positif. Car l'auteur, au-delà de la seule interprétation de son expérience, traduit par son récit, une personnalité attachante. Je vous laisse découvrir ses 15 jours de jeûne, avec les sensations qu'il a éprouvées.

Expérience du jeûne :

Durée : 15 jours.
Mâle, 20 ans.
Été 1974, 26 degrés en moyenne.

          1er jour : aucune difficulté. Deux grands verres d'eau en cas de faim. Pas de désagrément notable.

      
  2ème jour : déjà plus de mordant le matin. Urines plus foncées que d'habitude. J'ai une haleine de cheval et la langue chargée. Plus que la sensation de faim, il me manque "quelque chose" (du sucre!). Ca devient dur dur après 14 heures : trois verres d'eau gazeuse par fringale. Je suis plus tendu vis-à-vis de mon entourage. Légère sensation de vertige. Impossible de fermer l'œil : UNE heure de relaxation s'avère nécessaire pour que je m'endorme.

      
  3ème jour : j'ai dormi quatre heures à peine et je me réveille d'un bond, frais comme une rose (comme si je n'avais pas fermé l'œil). Urines franchement foncées. Vertiges passagers répétés (quatre fois 2 minutes réparti sur la journée). Je suis hanté par des poulets, nouilles aliments divers : les images de plats défilent dans ma tête.

        L'eau à bulles ne suffit plus à couper la sensation de faim : un susucre vite! Vais-je craquer ? Je suis "à chier" avec mon entourage. Énergie à 100%. Sensation de froid. Faculté psi : je sais à l'avance ce que quelqu'un va me dire et je détecte à coup sûr la sincérité de la personne et son but réel (ce qui ne fait qu'accroître ma hargne). Quasiment impossible de dormir. Au cours de la relaxation, je me retrouve plusieurs fois au plafond et dans la rue (de saisissement je réintègre mon corps.

       
4ème jour : plus AUCUNE sensation de faim. Je me réveille (quatre heures de sommeil) avec une pêche d'enfer : plus d'engourdissement d'après réveil, plus de poches sous les yeux, haleine agréable; génial. Meilleure humeur (en tout cas plus facilement contrôlable). Pas de changement au niveau des vertiges. Urines plus claires. Je dois mettre un pull : j'ai froid. Réflexes très rapides, le mental fonctionne à vitesse grand V, sans peine et sans à-coups, très fluide.

       
5ème jour et suivants (jusqu'au 15ème jour -fin du jeûne-) : aucune sensation de fatigue (à aucun moment de la journée), aucune sensation de faim. Les aliments ne me tentent plus du tout. Les urines sont normales. Vertiges une fois par heure (pendant 2 à 3 minutes + tremblements dans les jambes), ce qui est compréhensible : pendant toute la durée du jeûne, j'ai continué à travailler normalement (j'étais secrétaire-dactylographe, sous les drapeaux, donc pas de déplacements pour aller bosser et pas d'exercices physiques intensifs -à part soulever les petits doigts-). Humeur plus ou moins stable. Trois à quatre heures de sommeil.
        Énergie à 200% dès le réveil jusqu'à la fin de la journée (je dois m'obliger à dormir). Je ne quitte pas mon petit lainage (malgré les 28 degrés extérieur -nous sommes en été-).

     
   Fin du jeûne : je dois m'obliger à manger (les aliments ne m'attirent pas) un demi potage (très consciencieusement mastiqué) le premier et le deuxième jour. Deux feuilles de salade, une demi tomate et deux patates le 3ème jour (bien mastiquer!). J'ai de nouveau la sensation d'avoir un estomac (qui avait disparu pendant toute la durée du jeûne). J'enlève mon pull. Plus de vertige. J'ai perdu 9,65 kg en 15 jours.
Retour à une alimentation "normale".

     
   PRÉCAUTIONS A PRENDRE :

    - aucun exercice physique intense
    - veiller à ne pas prendre FROID (très important)
    - ne pas dépasser 15 jours de jeûne sans accompagnement médical
    - le plus important est la fin du jeûne : la reprise de nourriture doit être TRÈS PROGRESSIVE. Veiller à mastiquer les aliments
jusqu'à obtenir un liquide. On peut mourir d'une "overdose" de sucres à la fin d'un jeûne : ne pas se précipiter sur le premier cassoulet qui passe !
    - le deuxième et (surtout) troisième jours sont les plus difficiles.
    Ensuite, toute sensation de faim disparaît, ainsi que l'attrait pour les aliments. Boire de l'eau (gazeuse, c'est plus efficace) pour tromper l'estomac.
    - On se sent vraiment très léger. Énergie au maximum. Le mental fonctionne au 1/4 de tour.

 

Accueil  /  15 Jours de Jeune  /  Abracadabrante  /  Amour

Baron et Zorro  /  Belle Femme  /  Bonne Personne  /  Bonne Journée

Changement D'heure  /  Défunt Accusé  /  Espoir  /  Fleming

Gaël  /  Lapis Angularis  /  Les 3 Portes  /  Les Yeux de L'Âme

Lettre Jésus  /  Malade à 14ans  /  Maman  /  Mélody

Oiseaux du Ciel  /  Organiser sa Vie  /  Parabole des Papillons

Petite Fable  /  Positivisme  /  Revivre ma Vie

Rose Blanche  /  Tsunami  /  Virus Constructeur

AUTRES DOSSIERS

PLAN DU SITE